7. décembre

Une alimentation simple et équilibrée

Pendant mon séjour en tant qu'étudiant athlète aux États-Unis, j'ai eu l'occasion d’interroger et de comprendre mon sport à un niveau nouveau.  Dans ce contexte la nutrition devenait aussi une question importante.  J'ai donc essayé différentes idéologies au cours des quatre dernières années et j'ai finalement trouvé le moyen d’alimentation qui me convient le mieux.  Pour moi les principes centraux sont la simplicité et l'efficacité.  En général on me demande souvent si en tant qu'athlète je ne dois pas éviter une multitude d’aliments pour pouvoir me conformer aux règles nutritionnelles imposées.  Mais avec mon principe nutritif actuel, ce n'est pas du tout le cas.  Celui-ci me permet d'aimer à cuisiner et à manger, ce qui naturellement a un effet positif sur mon sport.

 

Voici quelques principes que je suis.

 

Manger consciemment

Le conseil le plus important est le suivant : cuisinez régulièrement vous-même et faites vos propres courses. 

Cela vous permet de mieux interroger l’alimentation et de savoir ce que vous consommez. Avec le nutritionniste interne de notre équipe à l'Université du Texas du Nord j'avais vérifié mes habitudes alimentaires.  Il s'est avéré qu’à ce moment-là j'avais une consommation un peu trop riche en glucides et un peu trop pauvre en protéines.  Par conséquent, lors du choix de mes plats, je fais maintenant beaucoup plus attention que la distribution des éléments est plus correcte. Les habitudes, mais aussi l’internet ou un bon livre de cuisine peuvent être des aides supplémentaires pour se former concernant sa nutrition.

 

Manger polyvalent

Un grand choix de recettes et de variations des aliments utilisés est essentiel.  De cette façon, vous pouvez être sûr que vous disposez de tous les nutriments essentiels importants.  En même temps, il est plus excitant si vous ne mangez pas que des pâtes pendant toute la semaine.

Manger avec curiosité

De cuisiner peut-être incroyablement polyvalente, pourquoi je recommande toujours de rester ouvert vis-à-vis de nouveaux produits et d’idées de cuisson.  Il en va de même pour l’utilisation des produits eux-mêmes ; les manières d’utilisations peuvent être plus riches que vous ne pouvez l'imaginer à première vue.  Voici un exemple avec l’Ísey Skyr : Avez-vous déjà préparé une glace Skyr vous-même (https://www.iseyskyr.ch/fr/blog/le-nouveau-scoup-nice-cream) ?  Mon petit secret pour vous est d'utiliser Ísey Skyr comme substitut à la crème fraîche, par exemple pour les fajitas.  (https://www.iseyskyr.ch/fr/les-recettes/fajitas-de-poulet)

 

De faire la cuisine ne doit pas être un marathon

Pas trop de temps pour cuisiner ?  Pourtant, de manger sainement ne doit pas être compliqué.  Là, je pense par exemple au muesli suisse typique.  Quelques baies, une banane, un bon mélange d'avoine et l’Ísey Skyr assorti et tout de suite vous disposez d’un repas consistent.  Même les repas chauds peuvent être tout aussi faciles à faire et avec un peu de routine de cuisson, la plupart des plats peuvent être servis en moins de 30 minutes.

Profiter ensemble

Enfin, j’aimerais vous provoquer à faire le premier pas.  Prenez le temps de cuisiner pour votre famille et vos amis au cours des prochains jours.  Cela vous aiderait non seulement à cuisiner plus vous-même, mais aussi à répandre un peu de la joie.  Bon appétit !

 

Infos sur Florian Lussy (https://www.florianlussy.ch)

Le coureur de longues distances de Nidwalden a étudié et couru aux États-Unis pour l'Université du Texas du Nord.  Il s'est qualifié deux fois pour le championnat d’étudiant américain en course cross-country et a représenté en 2018 la Suisse au championnat d'Europe de la course cross-country.  Cet été, Florian a terminé ses études avec succès et souhaiterait se hisser au sommet européen dans cette discipline avec le soutien d'Ísey Skyr Suisse.

15. mai

5 ASTUCES COMMENT DONNER À VOTRE ENFANT ENVIE POUR DES ALIMENTS SAINS

Zum Weiterlesen